Newsletter

CFC-Editions
 

Ce samedi 20 avril à 12 h


Henry David Thoreau
le célibataire de la nature

Un coup de cœur de Thierry Gillyboeuf, traducteur et écrivain
et Gérald Purnelle, maître de conférences à l’Ulg

Penseur de la nature mais pas écologiste, libertaire irréductible mais pas anarchiste militant, arpenteur et marcheur mais pas explorateur, solitaire mais pas ermite, Henry David Thoreau fait partie de ces écrivains qui méritent mieux que l’image d’Epinal dans laquelle la légende l’a figé. Bien loin de l’homme des bois retiré dans sa cahute au bord d’un lac ou du zélateur de la désobéissance civile, Thoreau se révèle un personnage tour à tour attachant et agaçant, dont l’œuvre est d’autant plus inépuisable qu’elle propose une philosophie sans système.
(…) Chantre de la réforme de soi, la lecture de Thoreau offre une planche de salut en ces temps d’indignation collective…
(Thierry Gillybœuf)



Thierry Gillybœuf est le traducteur de nombreux écrivains et poètes américains et anglais (E.E. Cummings, Wallace Stevens, Marianne Moore, Ralph Waldo Emerson,…) mais aussi italiens (Leonardo Sinisgalli, Eugenio de Signoribus, Quasimodo,…).
Il traduit Thoreau depuis plusieurs années, dont son monumental journal : le premier volume couvrant les années 1837-1840) a été édité par les éditions Finitude en 2012.




Librairie Quartiers Latins
14, Place des Martyrs
1000 Bruxelles
www.cfc-editions.be 


Entrée libre 



Retour